Conférence santé sur les troubles de la vision liés à l’âge – Porto Vecchio – 15 novembre 2013

Conférence santé sur les troubles de la vision liés à l’âge DMLA, glaucome… quelles solutions ?

Une conférence santé sur le thème de la malvoyance a été organisée le 15 novembre dernier par le service prévention de la Mutualité Française Corse au Centre Otium à Porto-Vecchio.

 

Le thème de la malvoyance, du fait du vieillissement de la population, concerne de plus en plus d’individus (+ de 3 millions en France). Pas de recette miracle pour aider les personnes dont l’acuité visuelle ne peut être améliorée avec de simples lunettes. Des traitements, des aides techniques et un bon suivi médical peuvent néanmoins aider les personnes atteintes dans leur vie quotidienne.

 

Pierre Mattei, Président de l’Union Régionale de la Mutualité Française, a rappelé, en ouverture,  l’implication et le rôle de la Mutualité Française Corse dans notre région à travers son service de prévention et promotion de la santé, mais également l’offre de services de soins et d’accompagnement mutualistes (centres optiques « Les Opticiens Mutualistes », centres dentaires, EHPAD, SSIAD, HAD, crèches, services à la personne) regroupés au sein des deux Unions territoriales de Corse (Ugrm pour la Haute Corse, Umcs pour la Corse du Sud)

 

Insistant sur le dépistage précoce, le Dr Joffre, ophtalmologiste, a rapidement défini la malvoyance  et les maladies les plus courantes : la DMLA, le glaucome et le diabète. Pour chacune d’elles le Dr Joffre a pu faire état des avancées en matière de soins et de traitements, et répondre plus précisément aux nombreuses questions des participants. Il a notamment rappelé l’importance de la prévention et d’une bonne hygiène de vie pour prévenir leur apparition (arrêt du tabac, alimentation équilibrée, protection solaire, suivi régulier).

 

Nathalie Zanotti, orthoptiste, a brièvement exposé son rôle dans la prise en charge de la malvoyance avant de s’attarder sur les différentes méthodes utilisées pour rééduquer l’appareil visuel.

 

Enfin Ariane Medjadji, opticienne au centre mutualiste de Porto Vecchio, a clôturé la conférence en présentant les aides techniques de compensation ainsi que les dernières innovations technologiques dans ce domaine. Les participants ont d’ailleurs pu en essayer quelques-unes à l’issue de son intervention.

 

 

Cette manifestation, une première pour la Mutualité Française Corse à Porto-Vecchio, a connu un franc succès.

Plus d’une quarantaine de personnes étaient présentes, dont  Gisèle Salvatorini, Présidente de l’association Luci qui apporte un soutien de proximité aux déficients visuels de la Plaine Orientale et qui avait fait le déplacement de Travu pour assister à cet événement dans l’extrême sud.

Les intervenants ont répondu chaleureusement à leurs nombreuses questions. Les échanges se sont poursuivis dans la convivialité autour du traditionnel « verre de l’amitié » offert par la Mutualité.